MAUD DESCHAMPS
espace

La nudité des corps

 

Voici des nus à la pose. Des femmes et deux hommes. Maud Deschamps en a fait des icônes de chair. La peau est recouverte de couleurs qui donnent les corps à la peinture. La tête semble parfois ne pas appartenir au corps. Leur présence a quelque chose d’inquiétant par la surexposition de leur intimité et par leur fragilité. Les corps nus nous regardent sans nous voir et nous voyons ce qu’il y a en eux de trop visible et devinons l’invisible.

Exposés dans une chapelle, ils forment un chœur pour une cérémonie païenne qui fête la beautė au-delà du beau. La nudité reçoit de la peinture la preuve de son innocence.

Jacques Sojcher

espace

Exposition « Piliers Sacrés »

 

Liens vidéos :

Rencontre de l’artiste peintre Maud Deschamps et du philosophe Jacques Sojcher

Extrait 1 : La Chapelle habillée de nus
Extrait 2 : La bienveillance pour chaque partie du corps
Extrait 3 : Magnifier le corps par la couleur

 

Presse :

Muriel de Crayencour - Maud Deschamps, Portraits sacrés

 

Radio Chapelle :

Rencontre de l’artiste peintre Maud Deschamps et du philosophe Jacques Sojcher

 


Extrait 1 : La Chapelle habillée de nus

 


Extrait 2 : La bienveillance pour chaque partie du corps

 


Extrait 3 : Magnifier le corps par la couleur